Close
  • monte generoso flora fauna cavalli 01.jpg
  • monte generoso flora fauna cavalli 00.jpg
  • monte generoso flora fauna cavalli 02.jpg
  • monte generoso flora fauna cavalli 03.jpg

Les chevaux sauvages du Bisbino

Lors du rude hiver de 2008-2009, deux groupes de chevaux Haflinger vivant en toute liberté sur le Monte Bisbino sont descendus dans les villages de Sagno (Suisse) et de Rovenna (Italie), désespérés, pour se nourrir. Plus d'un mètre de neige recouvrait alors la montagne.

Leur propriétaire, qui possédait un pâturage au-dessus du Bisbino, était mort plusieurs années auparavant et les chevaux avaient survécu en bravant toutes sortes de difficultés dans les montagnes.

La descente vers les villages a provoqué de nombreuses plaintes et a fait surgir un danger: que les autorités insensibles saisissent ces beaux animaux en captivité pour en diminuer leur nombre ou les envoyer à l'abattoir.
Ces chevaux ont été apprivoisés et ne constituent pas un danger pour la population. De nombreuses associations et personnes sensibles, en Suisse et en Italie, se sont unies pour sauver ces chevaux et se sont mises à la recherche de solutions pratiques destinées à leur survie et à la résolution des conflits survenant dans les lieux de leur présence. Même le célèbre éthologue Giorgio Celli a défendu les chevaux en faisant valoir que ces troupeaux étaient un atout pour les montagnes de Côme et du Tessin.

Durant l'année 2009, les chevaux ont été suivis dans leurs déplacements afin de les protéger contre les attaques de personnes qui ont tout fait pour les éloigner des pâturages et des prairies. En hiver, ils ont été recueillis et nourris dans un grand enclos juste en dessous du Bisbino et, en mai 2010, ils ont été déplacés du côté italien du Monte Generoso, là où les pâturages sont vastes et abondants. Ce fut la transhumance célèbre qui a réuni des centaines de volontaires suisses et italiens, animés par le désir de sauver ces animaux merveilleux.

Depuis lors, les 25 chevaux du Bisbino appartiennent à une association qui porte leur nom et qui compte 200 membres.

La commune de Lanzo d'Intelvi a mis à disposition gratuitement un grand terrain où les chevaux passent les mois d'hiver. Des quantités de nourriture ont été offertes, le tout pris en charge par des bénévoles. Au printemps, les chevaux sont conduits dans les alpages et ils y restent jusqu’à la fin de l’automne.

Pendant la belle saison, en descendant du Generoso ou en montant depuis Orimento, il arrive de rencontrer les chevaux sauvages sur les pâturages du "Squadrina" et du "Pesciò", ou on peut les voir dans les forêts de pins dans le cadre du "Baraghetto" ou du "Barco de Montoni".