Close
  • monte generoso astronomia via dei pianeti 00.jpg
  • monte generoso astronomia via dei pianeti 01.jpg

Le sentier des planètes

La dimension réelle des planètes et leur distance respective par rapport au Soleil sont difficiles à imaginer. Pour vous permettre de vous rendre compte de ces proportions, une maquette du système solaire a été construite sur le Monte Generoso, à une échelle d’1:10 milliard, puis aménagée en un parcours quasi rectiligne et plane de 600 m. Lorsque vous faites un pas d’1 mètre, c’est comme si, dans le système solaire, vous parcourriez une distance de 10 millions de km.

Le sentier débute par une maquette du soleil, représenté par une sphère de 14 cm de diamètre encastrée dans une table où figurent des données et des informations en quatre langues. Le sentier plat longeant la frontière italo-suisse est ponctué de tables où sont reproduites les planètes qui composent notre système solaire, de Mars à Pluton, avec des informations au sujet de ces corps célestes qui gravitent autour du soleil.

La première chose que l’on ressent lors de cette «promenade» entre les planètes est l’incroyable disproportion entre leurs petites dimensions et l’immensité des distances qui les séparent. L’esprit prend beaucoup mieux conscience de l’immensité du cosmos: un vide gigantesque où l’homme apparaît comme un grain de sable dans l’univers. On ne peut que s’émerveiller lorsque l’on apprend qu’à la même échelle, l’étoile la plus proche se trouverait à 4000 km de distance. L’idée de n’être qu’aux prémisses d’un hypothétique voyage dans l’inconnu, parmi des galaxies ressemblant à la Voie Lactée, peuplées de centaines de milliards d’étoiles, elles-mêmes entourées de systèmes planétaires semblables au nôtre, a quelque chose de vertigineux.

Le cadran solaire du Monte Generoso

Il s’agit d’une horloge verticale déclinant vers l’ouest de 100 8’ et indiquant, après correction en longitude, le temps solaire local exact. La correction consiste dans le déplacement en arrière des lignes horaires, et donc également de celle de midi, par rapport au temps solaire exact, de 23 minutes et 56 secondes. Ce temps est appelé constante locale et est dû à la différence de 50 et 59’ entre la longitude du Monte Generoso (90 et 1 Est) et celle du premier méridien situé à 150 Est de celui de Greenwich, qui définit l’heure moyenne du fuseau horaire, c’est-à-dire l’heure de notre horloge. Le cadran prend la forme d’une table verticale en aluminium de 180 sur 150 cm soutenue par un pilier en inox.

La position de la table est née d’une idée de quelques étudiants du lycée de Mendrisio et de leur prof. Enzo Pfister concernant la section dorée.